Rotaract Renaissance Thoughts

Comment établir un contact mondain

0 Flares 0 Flares ×

Dans un événement mondain, on est parfois gêné lorsqu’on cherche à aborder quelqu’un qu’on ne connait pas.
C’était mon cas jusqu’à cette soirée il y a 4 ans où une aide inattendue s’est présentée, alors que j’étais jeune représentant des Rotaract d’Île de France à une soirée du Rotary. Je ne connaissais pratiquement personne, et je devais me faire connaitre afin de positionner le réseau que je représentais.
Pendant la première demi-heure, j’étais coincé dans un coin, un peu paumé, participant timidement à des conversations avec des inconnus. Finalement, un ami rotarien m’a pris par le bras et m’a fait faire le tour de la salle : «tiens, on va te présenter untel, et machin, et machin». Au bout d’une heure, tout le monde me connaissait. Les contacts que j’ai noués ce soir-là m’ont servi de base pour mon action l’année qui a suivi ; je remercie mille-fois ce rotarien.

Aujourd’hui, pour toute prise de contact mondain avec une «cible», je réutilise le même truc : je cherche une connaissance commune et je lui demande de me présenter.
Parfois j’ai l’occasion de rendre à d’autres ce service : aux ScrumDays, j’ai trouvé un gars perdu, attendant qu’une de mes connaissances soit disponible pour lui parler. Je l’ai pris par le bras et je les ai présentés.

Je sais pas si ça fait partie de l’étiquette de jouer les entremetteurs, c’est pourtant le meilleur service qu’on puisse rendre à des nouveaux dans un réseau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *