Agile Agile Rituals

Doit-on résoudre tous les problèmes abordés en rétrospective ?

0 Flares 0 Flares ×

A la fin d’une itération (une semaine de travail, souvent) une équipe développant en méthode agile se réunit et passe en revue la semaine pour voir comment faire mieux la semaine suivante : on dit qu’elle fait une rétrospective.
Ces rétrospectives sont courtes (1H) et voient souvent des points rester en suspense, des problèmes sans plan d’action. Les équipes demandent alors si elles peuvent résoudre ces problèmes durant la semaine.
La réponse est : oui, bien sûr !
Finalement, la question est plutôt : si on peut se retrouver pour résoudre des problèmes n’importe quand pendant la semaine, pourquoi le faire en rétrospective ?
La rétrospective permet de créer un espace de confiance et de détecter les problèmes de fond. Le rituel, le lieu dédié, incitent les participants à aborder avec plus de profondeur, plus de transparence leurs impression sur la semaine. Souvent, ce temps et cet espace sont nécessaires pour faire sortir les problèmes autres que techniques : les incompréhensions, les tensions, les divergences.
Certaines équipes utilisent la rétrospective simplement pour détecter les problèmes clés, et programmer des points de résolution au cours de l’itération.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *